Friday, Juillet 20, 2018
GOOGLE AD
Devenez un supporter.
Impliquez-vous, maintenant.

905 mineurs non accompagnés parmi 48K retour de République Dominicaine

M NH

Haïti beat Writer

Belladère, Centre, HT (sentinel.ht) - Pour 2016, 48,808 rapatrie de la République dominicaine, y compris 905 mineurs non accompagnés, ont été enregistrés de retour au pays par le Groupe d'appui aux réfugiés et Rapatriés (GARR).

De Janvier à Août 2016, les autorités dominicaines ont expulsé 21,384 personnes, probablement des ressortissants haïtiens, à partir de leur territoire.

Au cours de la même période 26,704 sont venus à Haïti de la République dominicaine "volontairement", pour échapper à la violence, la déportation et autres menaces.

Selon GARR, 75% des déportés, ou 15,794, ont été reçus par les autorités de la migration haïtienne aux postes frontaliers officiels à Belladère / Elias Piña, Ouanaminthe / Dajabon et Malpasse / Jimani. Parmi ceux-ci, les mineurs non accompagnés 905 ont été comptés.

Les autorités dominicaines ont également expulsé vers les points frontaliers non officiels sur les ressortissants haïtiens 5000.

Ces migrants, âgés entre 18 et 49 ans, vivant la plupart du temps illégalement en République Dominicaine. Certains d'entre eux ont vécu pendant plus de 5 ans sur le territoire voisin. Ils ont dit qu'ils avaient été arrêtés dans la rue, dans le lieu de travail ou à la maison. Ils ont critiqué la conduite des autorités migratoires dominicaines qu'ils ont pas eu le temps de récupérer leurs biens, a déclaré le GARR.

Depuis la fin du Plan National de Régularisation, jusqu'à Septembre 1, 2016, les gens 136,801 ont traversé la frontière qui ont été enregistrés, sans parler des milliers d'autres qui ne sont pas identifiés. Le nombre de personnes inscrites inclus 83,956 spontanée et 52,845 déportés rapatriés.

L'organisation des droits de l'homme rappelle aux autorités haïtiennes de leur obligation de travailler pour les droits des migrants haïtiens dans le rapatriement et le retour.

Devenir patron et obtenir Haïti Sentinel et défendre la marchandise Haïti.

la source du message: GARR

A propos de l'auteur

GTranslate Your license is inactive or expired, please subscribe again!