Friday, Juillet 20, 2018
GOOGLE AD
Devenez un supporter.
Impliquez-vous, maintenant.

4 sénateurs Fail Assemblée nationale, Vote Arrêt sur Paris changement climatique

M NH

Haïti beat Writer

PORT-AU-PRINCE, Haïti (sentinel.ht) - Le législateur a omis de tenir une Assemblée nationale et à ratifier deux conventions internationales lundi, y compris l'Accord de Paris sur les changements climatiques et la Convention des Nations Unies sur la réduction des cas d'apatridie, en raison de la poursuite des manifestations par la minorité au Sénat.

12 septembre: Quatre sénateurs provoquent l'Assemblée nationale à échouer

Le même groupe de sénateurs a provoqué l'échec du vote sur les amendements à la loi contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme qui menace de mettre fin à transfert d'argent à Haïti en Novembre.

Lundi était le jour d'une session de l'Assemblée nationale pour fermer la deuxième session ordinaire de l'année législative et ratifier les deux conventions. La séance a débuté par un quorum de 18 des sénateurs 30 et 73 de 119 députés et regarda les votes auraient lieu sans accroc.

Une intervention par le député Caleb Desrameaux, qui a proposé d'ajouter à l'ordre du jour le statut du Président par intérim Jocelerme Privert a provoqué une pluie de mouvements et d'émotions nombreuses opposées émises très sensible. En dépit de cette agitation, Ronald Larèche, le Président du Sénat, a réussi à adopter l'ordre du jour sans l'ajout de sous-Desrameaux, et l'affaire a été fermée pour tenter de résoudre les différences.

Quelques minutes plus tard cependant, il a été la reconnaissance de l'échec de siéger sur le statut de l'actuel président qui a envoyé 4 sénateurs de la minorité de quitter la session sans un mot. Ce sont Carl Murat Cantave, Edwin Zenny, Onondieu Louis et Hervé Foucand.

L'absence des quatre sénateurs a le comte à 13 de 30 inversant ainsi le quorum et provoquant la fin de l'Assemblée nationale et la colère du président du Sénat Ronald Larèche pour lesquels, rien de politique dans l'ordre du jour a justifié le retrait des sénateurs 4.

"Le quorum étant inversé, nous avons pas d'autre choix que de lever la séance", a déclaré le Président du Sénat qui a souligné que ce qui est arrivé est un très mauvais précédent pour le Parlement.

Une vue pas partagée par les sénateurs de l'opposition. Selon des sources proches de ces sénateurs, ils ont tout simplement refusé d'approuver président de facto, en ratifiant les instruments internationaux déposés par Jocelrme Privert, un citoyen qui est plus président constitutionnel d'Haïti depuis Juin 14.

Le vice Gary Bodeau a déclaré aux journalistes, comprendre la position des sénateurs qui a infirmé le quorum. "Le bloc majoritaire à la Chambre des députés et la minorité bloc Sénat étaient toujours cohérents dans leur position. Pour nous, il n'y a plus le président au Palais national depuis 14 Juin 2016 ".

Les députés sont en vacances et s'il n'y a pas de convocation à l'extraordinaire par l'exécutif, les députés ont rendez-vous pour Janvier 2017 pour l'ouverture de la deuxième année de la législature 50th.

Devenir patron et obtenir Haïti Sentinel et défendre la marchandise Haïti.

la source du message: TB / PI / HaïtiLibre

A propos de l'auteur

GTranslate Your license is inactive or expired, please subscribe again!