Friday, Juillet 20, 2018
GOOGLE AD
Devenez un supporter.
Impliquez-vous, maintenant.

ONU obtient 500,000 $ de la Belgique pour l'agriculture en 3 communes haïtiennes

M NH

Haïti beat Writer

Port-au-Prince, Ouest, HT (sentinel.ht) - Belgique a annoncé qu'elle allait financer, à hauteur de $ 500,000 [USD], un projet qui sera exécuté par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) en collaboration avec les services déconcentrés du ministère de l'Agriculture, des Ressources naturelles et du développement rural, dans le cadre d'une intervention d'urgence pour «les besoins agricoles des ménages ruraux affaiblis par l'impact négatif du changement climatique et de la sécheresse» au cours des deux dernières années dans les communes de Terre -Neuve, Anse Rouge et Ennery du département de l'Artibonite.

Pour stimuler leur production agricole, 3,000 choisi ménages parmi les plus vulnérables, vivant dans des fermes familiales dans trois communes (Ennery, Anse Rouge et Terre Neuve), ont chacun reçu 300 boutures de manioc et 500 boutures de patate douce au début de la saison 2016 d'été . En outre, au début de la saison de croissance suivante, chaque bénéficiaire recevra des bons d'une valeur monétaire d'environ USD $ 25, qu'il peut échanger contre des semences de cultures / variétés tolérantes à la sécheresse vendus dans les foires aux semences organisées par la FAO et ses partenaires .

Dans la perspective d'améliorer la résilience des communautés rurales aux changements climatiques, le projet renforcera également la capacité des groupes de 6
La production artisanale de semences (GPAS) dans la production et la commercialisation de semences de qualité pour les variétés tolérantes à la sécheresse, et 30 agro-éleveurs dans la production et la conservation du fourrage, ainsi que la collecte et la conservation de l'eau de pluie pour leur bétail.

Loin d'être une panacée pour les bénéficiaires des agriculteurs, cette aide agricole d'urgence est néanmoins importante pour la reprise des activités agricoles.

La mise en œuvre de ce projet par la FAO à l'appui aux structures décentralisées du Ministère de l'Agriculture, avec le soutien financier de la Coopération belge, vise également à renforcer les communautés rurales à des risques naturels majeurs résultant du changement climatique, notamment par la formation: en éducation liés à l'environnement; éducation nutritionnelle; adoption / réplication des bonnes pratiques agricoles et la résilience face aux changements climatiques.

Devenir patron et obtenir Haïti Sentinel et défendre la marchandise Haïti.

la source du message: HL / HaïtiLibre

A propos de l'auteur

GTranslate Your license is inactive or expired, please subscribe again!