Tuesday, Janvier 16, 2018
GOOGLE AD
Devenez un supporter.
Impliquez-vous, maintenant.

Feds nous aider Haïti trace importante cargaison d'armes

Rédacteur

Haïti Sentinel

PORT-AU-PRINCE, Haïti (sentinel.ht) - Le public a été jusqu'ici rencontré le silence des autorités haïtiennes depuis une importante cargaison d'armes, de munitions et engins tactiques ont été interceptées dans le port de Saint-Marc et le mercredi, le ministre de l'intérieur a défendu la position des enquêteurs.

Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), François Anick Joseph, justifiaient le silence en faisant valoir que les représentants du gouvernement et de la police veulent éviter d'entraver la police en cours et une enquête judiciaire. Il a dit que les enquêteurs haïtiens travaillent avec le Bureau américain de l'alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs (ATF) sur l'affaire.

Ministre Joseph a déclaré l'agence des États-Unis est d'aider à l'analyse médico-légale des armes afin de déterminer leur origine et les circonstances de l'achat. Les résultats préliminaires montrent que les armes ont été achetées auprès du fabricant. L'ont également aidé à identifier le port à partir duquel les armes illégales ont été expédiées à partir. Des sources ont déclaré The Sentinel autorités ont déterminé l'envoi provenait des États-Unis, mais le ministre Joseph a donné aucune indication au cours de son point de presse.

Les enquêteurs sont à la recherche pour le propriétaire de la cargaison, dont le nom apparaît comme Charles Durand. Mais le ministre Joseph a mis en garde contre toute précipitation pour relier le nom de cette affaire, en disant qu'ils doivent faire attention à homonymes.

En plus d'un Charles Durand, de la police sont à la recherche de deux autres personnes, y compris un agent de douane qui a donné un laissez-passer l'expédition. Ces personnes sont en fuite, le ministre a dit.

Devenir patron et obtenir Haïti Sentinel et défendre la marchandise Haïti.

A propos de l'auteur

GTranslate Your license is inactive or expired, please subscribe again!