Mardi, Septembre 25, 2018
GOOGLE AD
Devenez un supporter.
Impliquez-vous, maintenant.

La nouvelle plantation de maïs apporte de l'espoir au nord-est

Samuel Maxime

Éditeur en chef

TERRIER-ROUGE, Nord-Est, HT (sentinel.ht) - Une plantation de maïs répartie sur 1,500 acres dans le département du Nord-Est a été lancée samedi grâce à un partenariat entre un groupe d'entrepreneurs haïtiens et haïtiens-américains et une organisation locale de paysans Les agriculteurs.

L'Association des entrepreneurs pour le développement de l'agriculture haïtienne1 (GEPDAH) en partenariat avec le mouvement des agriculteurs paysans2 (MOPAP) ont tenu une cérémonie de lancement pour leur plantation, située dans la région de Polette de la ville de Terrier-Rouge.

Le groupe espère répartir le champ de maïs sur la plupart de ses hectares 500 (~ 1,500 acres), mais sera lancé avec des hectares 100 (~ 250 acres). C'est selon le directeur général Paul Virgilien, qui a déclaré à VBI qu'ils envisagent d'augmenter la production avec l'évolution du marché.

Le projet nécessite de grandes quantités d'eau, "pour ce faire, nous installerons des pompes pour alimenter la ferme par des canaux d'irrigation; Nous avons l'intention d'utiliser des résidus de maïs pour produire du compost pour d'autres plantations », a déclaré l'ingénieur principal du projet, Syrien Maceno.

Les résidents voient l'espoir

Par toutes les observations, les gens de Polette se félicitent du projet de développement durable dans la région. La population du Nord-Est avait, ces dernières années, exprimé son mécontentement à des centaines de millions de secours sismiques dépensés dans des usines qui n'ont jamais fourni le travail et le développement qu'ils avaient projetés.

Les résidents disent qu'ils espèrent avoir quelque chose à manger. Selon eux, la localité, qui était le discours du monde dans la production de «pite», peut revenir à ce niveau.

Ces Poletti, tout en évoquant les problèmes cruciaux de leur localité, sont prêts à collaborer avec GEPDAH SA pour la matérialisation de ce projet. Le projet a été lancé en présence d'autorités locales, d'organisations locales et de membres de la population.

1 Le Groupe des Entrepreneurs pour le Développement de l'Agriculture d'Haïti (GEPDAH.SA)
2 Le Mouvement Paysan Agricole de Polette (MOPAP)

Devenir patron et obtenir Haïti Sentinel et défendre la marchandise Haïti.

la source du message: Vant Bef Infos

A propos de l'auteur

Samuel Maxime est un citoyen d'origine haïtienne vivant aux États-Unis. Il a fondé La Haïti Sentinel pour amener les questions haïtiennes à un public de langue anglaise.

GTranslate Your license is inactive or expired, please subscribe again!