Friday, Décembre 15, 2017
GOOGLE AD
Devenez un supporter.
Impliquez-vous, maintenant.

"Energy Mafioso" contre le plan 2B de Chine pour l'électrification d'Haïti

Samuel Maxime

Éditeur en chef

PORT-AU-PRINCE, Haïti (sentinel.ht) - En Haïti, un trio d'hommes d'affaires riches impliqués dans le secteur de l'électricité et qualifié de «mafieux de l'énergie», a réussi, selon les rapports, forcé, éventuellement par extorsion, le président Jovenel Moise de se retirer d'un plan de $ 2 milliards [USD] avec la Chine pour électrifier tout l'Haïti.

L'accord avec la Chine remonte à septembre 10, 2016. Le ministre de la Planification à l'époque, Aviol Fleurant, sous le président provisoire Joceler Privert, a signé un protocole d'accord avec la Chine pour électriquer tout l'Haiti avec des sources novatrices, y compris l'énergie solaire et éolienne. Le plan $ 2 milliards [USD] comprenait $ 1.2 milliards [USD] pour les parcs à énergie renouvelable. Le contrat a été signalé par plusieurs agences de presse haïtiennes et La première source de nouvelles de Chine.

Un protocole d'entente n'est pas un plan final et le gouvernement provisoire de Jocelerme Privert - Enex Jean Charles était confronté à une accusation de droits de légitimité, en particulier des membres du Parti haïtien Tet Kale (PHTK) de Jovenel Moise. Le protocole d'accord avec la Chine a immédiatement été réprimé par les trois familles qui gouvernent le secteur énergétique en difficulté d'Haïti. Néanmoins, Jovenel Moise deviendrait le président de la République d'Haïti et, à la date de compte rendu en juin, le projet de réforme du statu quo était la crise énergétique haïtienne.

Kerlens Tilus, auteur de son blog, a cité les noms de Daniel Gerard Rouzier, Bonnefil et Vorbe, les familles avec des contrats avec l'Etat haïtien totalisant plus de $ 240 millions [USD] chaque année et jouant leur rôle pour maintenir ces contrats. Rappelons que Rouzier a été le premier choix pour le Premier ministre par l'ancien président Michel Martelly, l'ancien prédécesseur de Jovenel Moise dans PHTK. Rouzier a été rejeté par le Parlement pour seulement payer $ 600 en taxes sur une période de cinq ans dans laquelle il a gagné des centaines de millions.

Devenir patron et obtenir Haïti Sentinel et défendre la marchandise Haïti.

la source du message: Lire l'article complet par Kerlens Tilus

A propos de l'auteur

Samuel Maxime est un citoyen d'origine haïtienne vivant aux États-Unis. Il a fondé La Haïti Sentinel pour amener les questions haïtiennes à un public de langue anglaise.

GTranslate Your license is inactive or expired, please subscribe again!