Tuesday, Août 22, 2017

Ally présidentiel, maire des Cayes, appel à mort de journaliste

photo profil de Samuel Maxime

Samuel Maxime

Éditeur en chef

AUX CAYES, Sud, HT (sentinel.ht) - "Dans un pays sérieux, le service secret, sans recevoir des instructions, tuerait ce journaliste ... Je dis qu'il mérite la mort parce que le salaire du péché est la mort. Je le répète, ce monsieur mérite la mort ", a déclaré le maire d'Aux Cayes, Gabriel Fortuné, parlant du journaliste Jean Nazaire Jeanty, de Radio Lebon FM et de Caraibes FM.

En août 2, le journaliste a écrit un article sur le Festival de la gelée, où il a signalé les faits selon lesquels la plage était sale et a donné de mauvaises odeurs. Et même si le maire reconnaît qu'il y a beaucoup d'algues sur la plage, il continue de penser que le journaliste devrait être «tué» pour «mentir» et il l'accuse d'avoir reçu de l'argent pour détruire le Festival de la gelée.

Jean Gabriel Fortuné, ancien député, ex-sénateur, ancien délégué départemental sous l'ancien président Michel Martelly et allié politique du président actuel Jovenel Moise, n'est pas découragé par le fait que ce qu'il a dit pourrait être perçu comme une menace: «Prenez-le comme vous comme. Vous avez le droit de le prendre comme vous l'aimez ... ce n'est pas la première fois que Nazaire s'est égaré ", a-t-il déclaré. "Si quelque chose arrive au journaliste, je serai appelé à la justice et je répondrai", at-il répondu.

Le journaliste Jean Nazaire Jeanty a déclaré qu'il ignorait les menaces de Jean Gabriel Fortune contre sa personne: «J'ai déjà déposé une plainte auprès du bureau du procureur des Aux Cayes pour les menaces. Mais en ce qui concerne la diffamation de Gabriel Fortuné, je suis obligé de poursuivre Gabriel Fortune pour diffamation. "M. Jeanty ajoute:" Il a choisi de m'attaquer parce qu'il n'aime pas le travail que je fais. Mon travail nuit à ceux qui font de mauvaises choses dans le département, dans la ville. "

En outre, le secrétaire général de l'Association des journalistes haïtiens (AJH) a déclaré à un journal: "Nous demandons au ministre responsable de Gabriel Fortuné, ministre de l'Intérieur, d'intervenir directement sur cette question en relation avec les déclarations faites par le maire. La justice doit faire son travail dans cette affaire ... la vie du journaliste est sous la responsabilité de ce maire. »Et en ce qui concerne les accusations de corruption, il affirme:« Gabriel Fortuné doit prouver devant la justice où le journaliste a reçu l'argent et prouve Pour quel secteur il travaille. "

«La vie est sacrée», selon la journaliste expérimentée Liliane Pierre-Paul. Le maire de Les Cayes, ancien défenseur de la démocratie, a changé de direction pour elle. En aucun cas, le journaliste ne doit mériter la mort, selon Pierre-Paul.

Devenir patron et obtenir Haïti Sentinel et défendre la marchandise Haïti.

la source du message: boucle Haïti

A propos de l'auteur

photo profil de Samuel Maxime

Samuel Maxime est un citoyen d'origine haïtienne vivant aux États-Unis. Il a fondé La Haïti Sentinel pour amener les questions haïtiennes à un public de langue anglaise.

GTranslate Your license is inactive or expired, please subscribe again!